P1010053

Naturellement dépourvu de cholestérol, contrairement à la viande, le tofu apporte même des acides gras insaturés. Ce sont eux qui contribuent à réduire le taux du mauvais cholestérol. De plus, il contient du fer, d'origine végétale également, donc un peu moins bien assimilé que le fer héminique (issu du monde animal). A moins qu'un apport de vitamine C (persil, brocoli, kiwi, agrumes...) au même repas ne vienne le renforcer efficacement.

Pour finir, le tofu regorge de phyto-oestrogènes, des hormones qui réduisent, elles aussi, le taux de mauvais cholestérol au profit du bon. Mais surtout, elles ont l'atout de protéger du développement de certains cancer (du sein et de la prostate notamment) et des troubles liés à la ménopause.

Côté régime Dukan qu'en est -il ?

Questions posées au Dr Dukan lors d'un Chat:


Q : Le TOFU est-il autorisé à volonté (en PP? en PL ?)
R : OUI, EN PP COMME EN PL

Q : Lait de SOJA : autorisé - toléré - interdit ?
R : Interdit en phase dattaque ==>Toléré en petit quantité en phase II (1 verre /jour)

Q : Yaourt de SOJA : autorisé - toléré - interdit ?
R : Interdit en phase d'attaque pas plus de 2 PAR JOUR en phase II.

Q : Vermicelle de SOJA : autorisé - toléré - interdit ?
R : INTERDIT==> contient 50% de farine de riz

Q : Steak de SOJA : autorisé - toléré - interdit ?
R : Interdit en phase d'attaque , autorisé en PL

Q : Crème de SOJA en remplacement de la crème à 5% ; peut-on en consommer plus ?
R : Interdit en phase d'attaque , auorisé en petites quantités en phase II en petites quantités comme pour la crème bridelight : 2 cuillères à soupe /jour maximum

Le cuisiner :

Le tofu est de nature fade, il faut donc bien l'assaisonner les ingrédients qui feront partis de la recette !

Des recettes ici sur le forum :

Le tofu dans tout ses états

D'origine chinoise le "tôfu" est arrivé au Japon via la chine vers le VIIe siècle. C'est un ingrédient incontournable de la cuisine japonaise. On le retrouve dans un nombre innombrable de plats traditionnels japonais. Légumineuse dérivée de la fève de soya, le tofu se classe dans les viandes et leurs substituts. On le consomme grillé, nature ou cuisiné en bouillon ou en accompagnement avec d'autres légumes. Sous des aspects fort simple c'est un met diététique extrêmement riche en protéine, surtout s'il est très pressé.

P1010054

Fabrication:

Le "tôfu" s'obtient par macération de soja dans l'eau. Le lait de soja ainsi obtenu est caillé par l'ajout notamment d'acide citrique ou de chlorure de magnésium. La pâte obtenue est alors filtrée par un linge de manière à en extraire un liquide appelé "tônyû". Une fois gélifié le "tônyû" prend un couleur blanche et opaque.

Le tofu soyeux se démarque nettement des autres : il est tendre, d'une belle couleur blanche et il fond dans la bouche. Sa texture ressemble à celle d'un yogourt ferme et son goût s'apparente à celui de la crème fraîche. C'est un réel plaisir que d'en déguster. Lorsque je donne des cours de cuisine sur le sujet, je fais goûter aux participants toutes les sortes de tofu ferme qu'on trouve sur le marché. Leur réaction ne laisse pas de doute sur la qualité du produit. Par contre, quand ils essaient le tofu soyeux, leur réponse est tout autre : enfin un bon tofu qui saura plaire à toute la famille ! Je n'ai jamais voulu manger de tofu granuleux. D'ailleurs, vous ne verrez pas de Chinois ou de Japonais en manger non plus. Il était difficile de trouver du tofu soyeux, mais maintenant, on peut s'en procurer dans presque tous les magasins d'alimentation. Il est temps de le découvrir.

source